Il y a quelques années, j’étais ici, en ville, et personne ne s’intéressait à moi. Personne ne m’aimait. J’aimais les gens, mais personne ne m’aimait, à cause des antécédents de ma famille. Je ne dis pas ça pour manquer d’égards envers ma précieuse mère et mon précieux père.

Combien j’aurais souhaité que maman vive encore pour entrer dans ce sanctuaire ce matin. Plusieurs des vétérans, ici, qui ont donné leur argent pour aider à le construire, peut-être que Dieu leur permettra ce matin de regarder par-dessus la balustrade.

Mais, la famille Branham n’avait pas très bonne réputation dans la région, à cause de la boisson. Personne ne voulait avoir affaire à moi. Je me rappelle avoir dit à mon épouse, il n’y a pas longtemps, de se rappeler le temps où je—je ne trouvais personne qui voulait me parler. Personne ne s’intéressait à moi. Et, maintenant, je suis obligé de me cacher pour me reposer un peu.

Et maintenant le Seigneur nous a donné ce beau bâtiment, et—et Il a fait toutes ces choses glorieuses. Et Il m’a donné un… À côté d’un—d’un nom de mauvaise réputation, Il m’a donné un nom semblable à celui de grands hommes. Et Il a exterminé mes ennemis partout où je suis allé. Rien n’a jamais pu s’Y opposer, partout où Il est allé.

63-0317M – Dieu Se cache et Se révèle dans la simplicité #71-74
Rev. William Marrion Branham

Article précédentUn mystérieux signe de naissance de William Branham
Article suivantAlors la fleur a parlé et a dit : «tu as oublié l’essentiel. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici