Maintenant, pour la lecture de la Parole… J’aime lire la Parole de Dieu, car Elle est vraie. Et mes paroles peuvent faillir, comme les paroles de n’importe quel autre homme. Mais la Parole de Dieu ne peut jamais faillir. Elle reste toujours la même. Eh bien, maintenant, nous aimerions parler, comme dans chaque réunion, de Jésus-Christ.

Et Il est le Centre de notre adoration, le Centre de notre attraction, le Centre de notre vie, tout ce que nous avons et que nous voulons, que nous sommes et que nous serons, c’est basé sur Lui. C’est Lui qui est venu donner Sa Vie pour nous, Il est descendu de Dieu, de la Gloire, et Il a été fait chair, Il a habité parmi nous.

Et Il a porté sur nous… sur Lui les péchés de nous tous, la maladie de nous tous, Il a emporté au Calvaire, et là, Il a payé le prix. Il est digne de toute louange qui peut Lui être rendue. Quelqu’un a dit, il n’y a pas longtemps, il a dit : « Frère Branham, vous vantez trop Jésus. »

J’ai dit : « Je ne Le vante pas trop. » Vous ne pouvez pas trop parler pour vanter notre Seigneur Jésus-Christ ; en effet, Il est digne de toute louange. Maintenant, dans les Écrits de saint Jean, chapitre 1, et nous commencerons au verset 44, voici les Paroles que nous lisons :

Philippe était de Bethsaïda, de la ville d’André et de Pierre. Philippe rencontra Nathanaël, et lui dit : Nous avons trouvé celui de qui Moïse a écrit dans la loi et dont les prophètes ont parlé, Jésus de Nazareth, le Fils de Joseph. Nathanaël lui dit : Peut-il venir de Nazareth quelque chose de bon? Philippe lui répondit : Viens, et vois.

Jésus, voyant venir à lui Nathanaël, dit de lui : Voici vraiment un Israélite, dans lequel il n’y a point de fraude.

D’où me connais-tu ? lui dit Nathanaël. Jésus lui répondit : Avant que Philippe t’appelât, quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu.

Nathanaël dit… répondit et lui dit : Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d’Israël.

Maintenant, inclinons la tête juste un moment pour la prière.

54-0228 – Chercher Jésus #8
Rév. William Marrion Branham

Article précédentSaint de Dieu, ne te décourage jamais, car Dieu n’est pas ingrat pour oublier ton travail d’amour
Article suivantSi quelqu’un conduit en regardant dans un rétroviseur, il aura un accident

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici