Quand vous voyez le monde vous inviter quelque part, souvenez-vous, il ne vise que son intérêt personnel. Voyez ? Et jeune dame, vous qui venez d’une famille chrétienne, qui n’avez jamais fumé ou bu, quand cette autre fille essaie de vous donner une cigarette, elle ne vise que son intérêt personnel.

Ce jeune homme qui veut vous amener à la danse, il ne vise que son intérêt personnel. Voyez ? Faites vraiment attention. Gardez-vous de vous joindre à cette compagnie-là. Tenez-vous-en éloignée. Peu importe combien les gens semblent être bons, fuyez l’apparence même du mal, dit la Bible.

Restez-en éloignée. Ne considérez pas comment–comment vous pouvez vous rapprocher de cela sans pécher ; voyez combien vous pouvez en rester éloignée. C’est la chose à faire. Ne voyez jamais combien vous pouvez vous approcher de cela sans pécher ; voyez combien vous pouvez en rester éloigné.

C’est comme cet Ecossais qui devait passer de l’autre côté de la montagne. Ils avaient là trois conducteurs. L’un d’entre eux a dit, il a dit : « Eh bien, ce grand escarpement, a-t-il dit, est-ce cela la route pour monter là-haut ? »

Il a dit : « C’est ça la route. »

Il a dit : « Quelle est la largeur de cette route ? »

Il a dit : « La largeur de la route n’est que de dix pouces [25 cm–N.D.T.] de plus par rapport aux roues en place de la voiture à cheval. »

Il a dit : « Vous ferez mieux de choisir un bon conducteur. »

Il a dit : « Il faut que je gravisse la montagne pour passer de l’autre côté. »

Un homme a dit : « Je peux conduire mes chevaux à toute vitesse avec un–prendre mon fouet et conduire mes chevaux à toute vitesse et rester à deux pouces [5 cm–N.D.T.] de ce bord sur tout le parcours sans tomber. »

L’autre conducteur s’est avancé et a dit : « Je peux rester à trois pouces [7,5 cm–N.D.T.] de ce bord et longer cela à toute vitesse. »

L’autre homme était juste là debout en train de se tourner les pouces. On lui a demandé : « Qu’en est-il de vous, monsieur ? »

Il a répondu : « Monsieur, je suis en mesure de le faire, mais je ne veux pas prendre ce genre de risque. Je reste loin de la bordure comme vous le voulez. »

L’homme a dit : « Je suis votre passager. » C’est vrai. Et il en est ainsi. Ne regardez pas à ce que vous pouvez faire pour vous en sortir devant Dieu ; regardez combien vous pouvez rester éloigné du péché, sous toutes les formes, les ordres et l’incrédulité. Et abstenez-vous de tout ce qui est impie. Éloignez-vous-en. Restez-en éloigné.

Et je pense que si quelqu’un a déjà été dans le pays de Canaan et a goûté les bonnes choses de Dieu, vous n’aurez pas à vous inquiéter pour lui ou pour elle au sujet de ces choses. Ils se tiendront loin de cela aussi longtemps qu’ils auront déjà goûté aux bons raisins de Canaan.

61-0426 – Le Prophète Michée #26-27
Rév. William Marrion Branham

Article précédentLe mot de passe
Article suivantJe ne crois pas que les Chrétiens font des plaisanteries grossières

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici