Oh, mon ami, nous avons tellement vu de : “Joignez-vous à ce credo, aux musulmans ici, à ceci”, quoi que ce soit, “venez à ceci, et ceci, cela et autre chose”, et toutes sortes de sensations, et tout. Certainement que le monde devrait avoir faim de quelque chose de réel, ce soir, de voir quelque chose qui est authentique. Pas quelque chose de mythique, du sang qui coule, ou des égratignures, ou de l’huile, ou quelque chose qui n’est même pas biblique; mais un vrai Jésus-Christ qui a promis qu’Il allait habiter dans Son peuple dans ces derniers jours, et faire les choses qu’Il faisait, quelque chose dont l’Écriture annonce que cela se produira en ces jours-ci.

Tous ces petits credos : “Eh bien, si vous connaissez notre credo, vous savez.” Vous voyez, vous—vous—vous regardez à ce que M. Luther a dit, un grand homme à son époque. C’est sûr. C’est comme certaines de ces femmes, ici, de soixante-quinze ans, qui essaient d’en avoir seize, qui regardent au passé et qui essaient de s’habiller comme si elles avaient seize ans, de se couper les cheveux et de porter des shorts, et de faire… Si quelqu’un conduit en regardant dans un rétroviseur, il aura un accident. Et c’est là le problème de l’église aujourd’hui : elle regarde dans un rétroviseur, à ce qu’elle était. Pas étonnant qu’elle soit tout accidentée. N’allez jamais…

Paul a dit : “Je cours vers le but de la Vocation Céleste, j’avance. Je vais de l’avant.” Je sais que M. Moody était un grand homme, M. Wesley était un grand homme, le mouvement de pentecôte, le mouvement baptiste, ils étaient glorieux, mais courons vers le but de la Vocation Céleste en Christ. Ne regardez pas dans un rétroviseur, il y a quarante ans. Regardez ce qu’il y a ce soir. Regardez ce que l’Écriture promet ce soir. Il leur a fait des promesses en ce jour-là, mais nous vivons plus haut que ça maintenant. Nous avançons.

Et si Wesley avait regardé en arrière pour regarder à ce que, à Luther, vous voyez? Mais il n’a pas regardé à ce que Luther avait dit, il a regardé à ce que Dieu avait dit. Et si les pentecôtistes avaient regardé en arrière, aux méthodistes? Vous voyez où vous en seriez? Voilà, c’est pareil, vous avez tout organisé et mis dans un carcan, vous ne pouvez plus bouger de là. Alors, l’Esprit de Dieu s’en va, Il L’emmène ailleurs.

Chaque fois qu’ils le font, un système fait de main d’homme où tout est fabriqué, comme ça, c’est de nouveau comme l’opposition de Koré, comme Dathan et les autres qui voulaient prendre tout un groupe d’hommes et faire une organisation, là-bas. Dieu a dit : “Sépare-toi d’eux, Moïse, et Je les engloutirai dans la terre.” Et c’était un type du voyage aujourd’hui, et vous le savez, en route vers le pays promis. Et ils étaient là. Ils ne pouvaient pas croire ce message oint de Dieu, qui continuait d’avancer, et ils voulaient commencer quelque chose eux-mêmes. C’est toujours comme ça.

64-0306 – Il y a maintenant ici plus que Salomon #139-143
Rev. William Marrion Branham

Article précédent« Frère Branham, vous vantez trop Jésus. »
Article suivantJe préférerais me tenir sur cette Bible à l’heure de ma mort plutôt que me tenir au ciel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici